Image for post
Image for post
Photo by Clément Falize on Unsplash

On peut se réjouir pour les américains, peut-être, la moitié d’entre eux en tous cas.

Grosso modo ça s’arrête là. Parce que ce à quoi nous avons assisté ces dernières semaines, ces derniers mois, ces dernières années, c’est bel et bien la dernière saga d’une superproduction hollywoodienne digne de Captain America. Et nous y avons assisté avec toute la crédulité d’un spectateur s’envoyant une rasade de Coca pour faire passer le pop-corn coincé dans la gorge au moment où le grand méchant est presque sur le point de gagner.

Voilà. Le film est terminé. Les gentils ont gagné. Le monde libre. La démocratie sur la tyrannie. Les valeurs pures et honnêtes du bien contre le venin et les mensonges du mal. Place au générique, la salle se vide, et nous sommes rendus à la rue où force est de constater que rien n’a changé et que les promesses et les rêves dont nos yeux peinent encore à se dessiller se sont évanouis aussi vite que les projecteurs ont cessé de tourner pour nous abreuver de fantasmes de renouveau.

On peut se réjouir qu’un nouveau président américain soit élu.

Ou pas : si l’on fait l’effort qu’on demande pourtant automatiquement à l’enfant de six ans qui a fini son Disney quand on lui explique que les fées n’existent pas et que dans le monde réel les frontières entre le bien et le mal sont plus nuancées qu’un château dans les cieux et une caverne remplie de démons.

S’il y a une chose de laquelle il faut se réjouir c’est que Trump avait commencé à nous éclairer sur notre capacité en tant qu’européens à nous construire de façon autonome, sans l’aide du suzerain d’outre-atlantique. Comme des adolescents s’élevant soudain contre l’autorité parentale devenue pitoyable à nos yeux nous avions entamé le chemin long et périlleux de la rebellion libératrice.

Espérons que l’épisode de Star Wars qui vient de se terminer ne nous replonge pas dans une enfance qui nous ferait croire que maître Yoda, du haut de la sagesse de son vieil âge, est de retour pour nous guider, nous, consortium des jedi du vieux-continent, sur le chemin de la lutte contre l’étoile noire… Ou jaune… C’est selon.

Conseiller, rédacteur polymorphe, Medium est mon espace de réflexion, d’anticipation des tendances, de futurologie.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store